Un nouveau livre

« Plantons notre décor » est une opération menée depuis plus de 20 ans par les Espaces naturels régionaux du Nord-Pas de Calais pour promouvoir la plantation d’essences locales et des variétés fruitières régionales.

Lire la suite. ..

Notre forum

Notre forum est à votre disposition dans notre site : avant-dernier onglet du menu principal (en haut de l'écran).

Lire la suite. ..

Les pommes, les traitements et la polémique

Il y a quelque temps, une émission de télévision, très regardée du public, mettait en évidence les procédés plus ou moins avouables, utilisés par les producteurs, pour obtenir des fruits à l'apparence irréprochable.

Lire la suite. ..

Index des almanachs

Vous cherchez dans quel almanach vous avez lu un article ? Un nouvel outil pour vous aider est en construction dans notre site : page http://croqueurs-national.fr/index-de-l-almanach.html

Lire la suite. ..

Opération "Un arbre pour le climat"

A noter, opération "Un arbre pour le climat" organisée par LPO et l'Association des maires de France. Un temps fort prévu le 25 novembre...

Lire la suite. ..
Presentation du projet CorePom

LES CROQUEURS de pommes®

Cité des Associations

Rue Jean-Pierre Melville

Boîte postale 80043 90001 BELFORT CEDEX

Téléphone du Secrétariat : 0384214170

Merci pour votre visite et bonne lecture

  • Notre Association, qui milite pour la sauvegarde des variétés fruitières régionales en voie de disparition, est la réunion de 64 Associations locales, regroupant environ 8000 adhérents, en France et pays limitrophes. Ses activités principales sont la pomologie (connaissance des variétés fruitières) et l'arboriculture (taille, greffe, soins du verger).
  • Chaque semaine, une nouvelle planche de fruit en couleur vous est proposée à la page planches couleur.
  • Vous pouvez faire une recherche par mots-clés dans l'ensemble des sites des Associations locales des Croqueurs en cliquant ici. On peut écrire un ou plusieurs mots, par exemple : détermination pomme, on obtient la liste des liens vers les pages des sites des Associations locales qui contiennent ces mots.

Couverture de l'almanach 2015Millésime 2015

  • Invité - Lucien Ratel

    Je vous remercie de votre réponse. J'essaierai l'année prochaine ce traitement à l'alcool qui devrait effectivement mouiller cette cire cotonneuse. inatteignable avec les produits ordinaires.
    Codialement

    à Pas-de-Calais, France
    0 J'aime Raccouci URL:
  • Invité - Lucien Ratel

    Bonjour Monsieur Etalon,
    Je viens à nouveau vers vous pour vous demander s'il existe un moyen de se débarrasser du puceron lanigère qui s'attaque à mes pommiers (Je possède une haie fruitière composée d'une trentaine de pommiers et autant de poiriers formés en U doubles, candélabres, palmettes, colonnaires) . Certaines variétés résistent bien et ne sont quasiment pas touchées (par exemple "Reinette clochard", "Tydeman", "Chieftain"), en revanche d'autres variétés plus sensibles, comme "reine des Reinette", "Reinette du Canada", "Richared", "Astrakan" et d'autres encore sont systématiquement attaquées chaque année. En début de saison, je tente bien de m'en débarrasser en brossant les parties atteintes avec une brosse en chiendent mais au bout d'un temps, je suis submergé par le nombre. Apparemment, il n'existe pas de produits de traitement (?).
    Je vous remercie à l'avance de votre réponse et vous adresse mes plus cordiaux sentiments.

    à Pas-de-Calais, France
    0 J'aime Raccouci URL:
  • Bonjour,
    Essayez de badigeonner les foyers de pucerons lanigères avec de l'alcool à brûler. Utilisez un pinceau si vous pouvez les atteindre ou alors utilisez un pulvérisateur réglé très fin s'ils sont plus difficilement accessibles.
    Bonne chasse !
    Daniel Etalon

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Invité - Lucien Ratel

    Merci Monsieur Etalon, j'ai la réponse aux questions que je vous avais posées. En fait, au sujet des branches latérales portant les fruits, nous n'étions pas tous du même avis (je suis membre de l'association des croqueurs de pommes) certains laissent la branche intacte tandis que d'autres la taille, ce qui est mon cas.

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Bonjour,
    Ce débat entre partisans et adversaires de la taille en vert ne date pas d'aujourd'hui. Personnellement, je la pratique sur les espaliers. Je pense qu'il est inutile de laisser l'arbre s'épuiser à faire du bois qu'on enlèvera l'hiver suivant. Mais ceux qui ne la pratiquent pas ont quand même des résultats corrects.
    Si le croqueur est content de son arbre et s'il récolte des fruits, c'est là l'essentiel, même si sa méthode n'est pas décrite dans les manuels d'arboriculture.
    Cordialement
    Daniel Etalon

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Invité - Lucien RATEL

    Bonjour,
    J'aimerais savoir si on peut couper les prolongements de branches portant des fruits lors de la taille d'été sur les pommiers et poiriers ou si on doit les laisser intactes, utilisées comme "tire-sève".
    Une autre question qui n'a rien à voir avec les arbres fruitiers. J'ai dans mon potager un ou des mulots qui ravagent toutes mes cultures. J'ai bien essayé les pièges à souris, le blé empoisonné et même un produit spécifique contre les mulots, rien n'y a fait. Les pièges ont été ignorés et les appâts ne sont pas consommés. Merci à celui qui a la solution de bien vouloir me renseigner.

    à Pas-de-Calais, France
    0 J'aime Raccouci URL:
  • Bonjour,
    En général, le terme de prolongement est réservé pour l’extrémité d’une branche charpentière et il ne porte en général pas de fruits. Il assure l’allongement de la charpentière. Celui-là ne doit pas être taillé car cela provoquerait une division de la branche, ce qui est à éviter.
    Par contre, les extrémités des pousses latérales fruitières sont à raccourcir, mais il faut laisser quelques feuilles après les derniers fruits car ce sont elles qui assureront la nutrition organique du végétal par leur fonction chlorophylienne.
    Quant aux « mulots qui ravagent votre jardin, ce sont probablement des campagnols terrestres. Inutile de leur donner des graines empoisonnées, ils ne consomment que des racines. Si les solutions chimiques ne vous rebutent pas, il faut acheter des appâts ressemblant un peu à de macaroni et qui contiennent de la chlorophacinone. Il faut leur en mettre peu et souvent car sinon, ils les stockent, cela moisi et ils ne les consomment pas. Pour cela, placez une planche assez large ou une tôle sur le sol. Ils devraient construire des galeries dessous. Soulevez la planche, déposez quelques appâts dans la galerie et remettez la planche. Renouvelez l’opération tant que les appâts disparaissent.
    Je vous conseillerais plutôt l’utilisation de pièges Super Cat qui sont efficaces et faciles à poser (voir sur internet) et quelques mesures préventives qui ne coûtent rien : installer un perchoir à rapaces , inviter le chat des voisins, favoriser l’installation de belettes, couleuvres …….
    Bien cordialement
    Daniel Etalon, croqueur du Doubs

    Dernière édition du commentaire il y a environ 1 semaine par Mandonnet Jacques
    0 J'aime Raccouci URL:
  • Invité - Hunault Marie-France

    S.V.P. ne m'oubliez pas pour les affiches de variétés de pommes merci MFH

    à Pouancé, France
    0 J'aime Raccouci URL:
  • Henri a oublié un "s" dans son adresse mail ; il faut lire croqueurs-idf-93@orange.fr
    Cordialement
    J.M.

    0 J'aime Raccouci URL:
  • Bonjour Mr Fourey
    merci pour votre réponse mais voila je suis membre depuis novembre 2007
    et ne possède pas l'almanach 2006 l'adresse mail que vous m'avez communique ne fonctionne pas
    Bien cordialement
    Jeannot

    0 J'aime Raccouci URL:
Charger plus

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.