Imprimer

 decembre5


  • Nettoyage des arbres et du sol :
    Eliminer les mousses, les lichens du tronc et des charpentières par raclage ou brossage. Les recueillir sur un plastique et les brûler. On peut aussi utiliser un nettoyeur à haute pression. L'utilisation des huiles jaunes est interdite car elles détruisent la faune auxiliaire ; on utilise maintenant des huiles minérales paraffiniques ou des huiles blanches de pétrole. Ratisser sous les arbres pour éliminer (par le feu) les déchets susceptibles de porter les formes hivernales des maladies de l'an prochain (tavelure principalement).
  • Travail du sol :
    Un bêchage détruit bon nombre d'insectes hivernant dans le sol comme la mouche de la cerise, le ver de la framboise et certains carpocapses, les oiseaux qui dévorent nos cerises deviennent nos alliés en se nourrissant de ces larves. 
  • Lutte contre les rongeurs :
    En décembre, les campagnols et mulots n'ont plus grand chose à se mettre sous la dent et s'attaquent souvent aux racines de nos fruitiers. On peut poser des pièges, leur distribuer des racines empoisonnées ou des appâts du commerce, poser des appareils émettant des ultrasons. A la plantation des arbres, tapisser le trou de grillage et mélanger du verre pilé à la terre. Pour vérifier la présence de campagnols, ouvrir une de leurs galeries : dans la demi-heure qui suit, ils auront rebouché l'orifice.
  • Elimination des vieux arbres et des souches :
    Avant de supprimer définitivement un vieil arbre, lui assurer une descendance en prélevant des greffons si c'est possible. Sinon, pratiquer un rabattage très sévère en espérant provoquer la naissance de quelques jeunes pousses l'an prochain.

    Une technique de dessouchage si on n'a ni pelleteuse ni bulldozer: percer dans la souche tous les 8 à 10 cm, des trous de 12 mm de diamètre et de 10 à 15 cm de profondeur. Emplir ces trous de chlorate de soude, les reboucher avec un bouchon ou de l'argile. Remettre du chlorate de soude 15 jours plus tard et reboucher. Attendre 3 mois, arroser la souche avec du pétrole et allumer. La souche se consumera lentement jusqu'à l'extrémité des racines.

  • Taille :
    S'il ne gèle pas on peut tailler et élaguer: éliminer le bois mort, les branches cassées, les rameaux orientés vers l'intérieur, les branches trop proches l'une de l'autre, les parties retombantes des branches fructifères. Rajeunir les arbres montrant des signes de fatigue en pratiquant un élagage assez sévère pour provoquer la pousse de jeune bois.
  • Poursuivre les plantations : Toujours s'il ne gèle pas.
  • Entretien des outils : Nettoyer, affûter, graisser, réparer ... Lire les articles de L. Barbance, à ce sujet dans les bulletins N° 55, 56 et 57. Pour l'achat de nouveaux outils, ne pas hésiter à mettre le prix. On est souvent déçu par des outils "à quatre sous" (on peut aussi écrire une lettre au Père Noël).
  • Préparer les futures greffes : En prélevant dès maintenant les greffons et en rabattant les arbres à surgreffer 30 cm environ au-dessus du point de greffage.
  • Lutte contre le gibier : A poursuivre.
  • Surveiller le fruitier.

 

D. ETALON
(Franche-Comté Nord)
Inspiré du calendrier Auxois-Morvan

Affichages : 8621